Communiqué de presse
Assises de l’UVAM 2018 :
Mon voisin est un centre musulman

Chaque année, l’Union Vaudoise des Associations Musulmanes, l’UVAM, tient sesAssi ses, un événement riche en matière d’échanges d’informations et d’expériences concernant la  communauté musulmane vaudoise. C’est l’opportunité pour cette dernière etses partenaires de se rassembler, de réfléchir et se donner les moyens d’un meilleur vivre
ensemble sur le territoire vaudois.
Cette année, le voisinage sera au centre des débats.

Les 17 centres musulmans de l’UVAM constituent autant de poumons reflétant la communauté musulmane vaudoise dans sa diversité ethnique, culturelle et sociale. Ils sont non seulement un lieu de rassemblement pour pratiquer la religion, mais également de socialisation entre membres de différentes communautés musulmanes. Espace de formation
et d’éducation de la culture islamique, tant pour les adultes que pour les enfants, ils permettent aussi de proposer des activités récréatives, sociales et culturelles. Et enfin, ils
constituent une courroie de transmission privilégiée avec la société civile et les autorités politiques vaudoises.

Les activités des centres et les fréquentations respectives génèrent un trafic important aux heures de pointe, les prières de nuit pendant le mois de Ramadan et d’autres activités
peuvent créer des nuisances sonores. En plus, le manque de connaissance de la vie et des réalités d’un centre musulman de la part d’une partie encore trop grande de la société,
combiné avec des stéréotypes et des nouvelles souvent déconcertantes dans la presse laissent parfois la place à la suspicion et à un certain malaise de la part des voisins.

En 2017, l’UVAM et ses 17 centres membres ont fait la demande de reconnaissance pour le statut d’intérêt public auprès de l’Etat de Vaud. Cette demande représente pour nous une
volonté réelle et une conviction profonde pour être des véritables acteurs citoyens en faveur de toutes et tous, nos centres jouent un rôle primordial à cet égard. Le bon voisinage et, au-
delà de bonnes relations, l’engagement en faveur de son quartier et de son tissu social en sont les éléments moteurs.

Les Assises 2018 permettront de discuter ouvertement des défis que les activités d’un centre musulman peuvent générer dans un quartier et comment les surmonter. En outre, nous
allons débattre du rôle des associations en tant qu’acteur d’intérêt public au service de toutes et de tous.

Pin It on Pinterest

Share This