Chaque année, l’Union Vaudoise des Associations Musulmanes, l’UVAM, tient ses Assises, un événement riche en matière d’échanges d’informations et d’expériences pour la communauté musulmane vaudoise. C’est l’opportunité pour cette dernière de se rassembler, de réfléchir et se donner les moyens d’un meilleur vivre ensemble sur le territoire vaudois.
Cette année, les centres musulmans du canton de Vaud seront au centre des débats.

Les 17 centres musulmans de l’UVAM constituent autant de poumons reflétant la communauté musulmane vaudoise dans sa diversité ethnique, culturelle et sociale. Lieux de rassemblement pour pratiquer la religion, mais également de socialisation entre membres de différentes communautés musulmanes, ils sont un espace de formation et d’éducation de la culture islamique, tant pour les adultes que pour les enfants ; ils permettent aussi de proposer des activités récréatives, sociales et culturelles. Et enfin, ils constituent une courroie de transmission privilégiée avec la société civile et les autorités politiques vaudoises.

La majorité des centres s’inscrit pleinement dans le tissu de la vie locale et tente de pratiquer, à diverses échelles, une politique d’ouverture sur la société environnante. En phase avec la dynamique intégratrice et inclusive socialement de la politique de l’UVAM et avec sa stratégie de visibilité, les associations réfléchissent au fil des ans à mettre en place un développement de leur structure, qui soit la réponse la plus adéquate aux besoins des citoyens de confession musulmane, dans le contexte de la société vaudoise.

Aux confins d’une immigration d’origines et de parcours de vie divers d’une première génération, largement intégrée et porteuse d’une histoire, d’une présence accrue de citoyens suisses de confession musulmane et d’une jeunesse de deuxième génération, voire troisième, dont la référence sociale est la société vaudoise seule, les réalités et les attentes des centres musulmans sont capitales à prendre en compte, dans l’optique de la constitution d’un islam pluriel et contextualisé au Canton de Vaud.

Les centres musulmans vaudois, acteurs sociaux, sont face à plusieurs défis auxquels les réflexions et les réponses doivent être mises en place avec les différentes instances étatiques, dans un esprit de concertation et de coopération.

Ces Assises 2017 ont fait le point sur ces problématiques actuelles en proposant deux tables-rondes sur les thématiques d’un islam ‘’vaudois’’ et des valeurs constitutives des centres musulmans.

Quatre ateliers interactifs ont permis aux participants de réfléchir et donner leur avis sur des questions clés pour le futur de la communauté musulmane sur sol vaudois : l’imam est-il un simple responsable religieux ? quels centres pour un engagement des jeunes ? quels rôles pour les centres musulmans dans la société vaudoise ? quel financement pour les centres musulmans ?

Pin It on Pinterest

Share This